Résidence mobilité © Wilfried Desveaux

Résidence mobilité © Wilfried Desveaux

Au fait, c’est quoi une résidence mobilité ?

Publié le 11/07/2017

À la frontière entre l’hôtel et le logement locatif, les résidences mobilité accompagnent la mobilité des salarié·e·s.
 

Créées en 2006, les résidences mobilité (anciennement dénommées résidences hôtelières à vocation sociale ou RHVS)  complètent les dispositifs d’hébergement et d’habitat temporaire existants. Leur vocation : accueillir en priorité des salarié·e·s en situation de mobilité : salarié·e·s travaillant loin de leur domicile, fonctionnaires en mutation, jeunes en situation d’accès à l’emploi, travailleurs saisonniers (hommes et femmes), personnes en formation, stagiaires, apprenti·e·s… Elles ont aussi une vocation sociale, puisqu’elles accueillent 30 % de publics prioritaires rencontrant des difficultés pour se loger, désignés par les services de l’État, les collectivités territoriales ou les associations habilitées.

Avec sept résidences mobilité livrées en France, Résidences Sociales de France (filiale de 3F) s’est imposée comme société de référence dans ce domaine. Son prochain défi : transformer une ancienne auberge de jeunesse en une résidence mobilité entièrement dédiée aux jeunes à Clichy (92). Ce projet de 171 logements, mené en partenariat avec la Mutuelle générale des étudiants de l’Est (MGEL), répondra aux besoins en hébergement temporaire de jeunes qui viennent se former ou effectuer un stage en Ile-de-France.

 

Chiffres clés

> 7 résidences mobilité en fonctionnement

> 6 résidences mobilité en développement

> 2 200 studios en résidences mobilité d'ici à 5 ans