Pascal Perrier - AUVM : « Nous accompagnons la prise d'autonomie »

Publié le 29/04/2014

Rencontre avec Pascal Perrier, directeur général de l’association AUVM.

Pascal Perrier
Pascal Perrier

« Accompagner les personnes pour permettre une réelle prise d’autonomie, le retour vers l’emploi, la construction de nouveaux projets, c’est cela l’enjeu ! »

Quelle est la vocation de votre association ?

Depuis 1985, l’association Aide d’urgence du Val-de-Marne (AUVM) accueille et accompagne les personnes sans logement, quel que soit leur profil, seules ou avec enfants... Elles arrivent dans notre association par l’intermédiaire du 115 ou de la mission hébergement du conseil général. Grâce à un accompagnement personnalisé, nous les accompagnons vers un logement personnel, convaincus que les solutions d’hébergement « en dortoir » ne permettent pas de se réinsérer durablement. Grâce aux partenariats noués avec les villes et les bailleur·e·s, nous disposons aujourd’hui de 280 appartements-relais et de 6 centres d’accueil maternels dans le Val-de-Marne, accueillant plus de 900 résident·e·s.

 

Comment 3F participe-t-il à votre projet ?

Le principe est simple : depuis 2012 Immobilière 3F met à la disposition de nos résident·e·s des logements de son patrimoine. Grâce à ce partenariat, nous proposons aujourd’hui 16 logements relais et 6 logements avec baux glissants répartis sur les villes de Fresnes, Limeil-Brévannes, Thiais et L’Haÿ-les-Roses. Les travailleurs sociaux et les travailleuses sociales d’AUVM viennent chaque semaine au domicile des familles, au sein des résidences 3F, pour les accompagner dans leur projet d’accès au logement. Mais ce mouvement profite plus généralement à toute la résidence car nos salarié·e·s travaillent au lien social ! Il faut être visible dans les quartiers.
 

Quel bilan tirez-vous de cette coopération ?

Je crois que 3F et l’AUVM travaillent avec les mêmes objectifs et cela fait la différence ! Accompagner les personnes pour permettre une réelle prise d’autonomie, le retour vers l’emploi, la construction de nouveaux projets, c’est cela l’enjeu ! Et je crois que nous avançons puisque, depuis 2001, 8 000 familles accompagnées par l’AUVM ont retrouvé un logement.