Faire progresser la construction

Pour mieux mesurer l’impact de ses choix en matière de construction, 3F a initié en 2016 deux programmes en partenariat avec le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB).

Le premier porte sur la qualité de l’air : en Île-de-France, une quarantaine de logements neufs ont été équipés d’outils de mesure de plusieurs polluants (COV, particules, benzène…) et d’indicateurs de confort (température, humidité…), et leurs locataires ont répondu à un questionnaire sur leurs habitudes de vie (cigarette, animaux, produits d’entretien…).
« Le panel est très diversifié, avec des immeubles situés aussi bien dans l’hypercentre de la capitale qu’en deuxième couronne, précise Anna Cremnitzer, responsable architecture et développement durable de 3F. Nous avons aussi varié les systèmes constructifs et les dispositifs de ventilation ou de chauffage. Avec deux campagnes, une en période de chauffage et une en été, nous allons mieux mesurer l’impact de certains choix de matériaux, de chauffage ou de ventilation. »

Autre initiative, toujours avec le CSTB : deux études de performance thermique réelle. La première a porté sur un millier de logements, avant et après réhabili­tation, et la seconde, en province, sur deux maisons neuves construites par Immo­bilière Basse Seine, société de 3F.

Un partenariat pour aller plus loin

Constructeur et gestionnaire dans la durée, 3F mène depuis des décennies des travaux d’amélioration de son patrimoine. Pour faire progresser l’innovation au service du bâtiment durable, l’entreprise a signé en janvier 2016 avec le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) un accord de partenariat de cinq ans. Cet accord permet aux deux signataires d’approfondir leurs travaux autour de quatre grands domaines : énergie/environnement, santé/confort, numérique et économie/usage.

Visuel principal : ©CSTB